Sur le terrain

L’Europe des Régies à la Forestaille

Ces 20, 21 et 22 octobre, deux régies wallonnes avec cinq représentants et trois régies françaises avec neuf représentants ont participé à leur première « Rencontre d’Acteurs Européens des Régies de Quartier » à la Maison de Ninon, notre gîte collectif de la Forestaille.

Cet événement avait été initié dans le cadre de l’Association européenne des Régies et Réseaux de quartier (AERDQ) en collaboration avec le Fonds du Logement de Wallonie.

Quoi de plus propice à la rencontre que trois jours passés à la campagne à partager des expériences, entre repas communs et visites ? Le but de ces échanges était bien entendu de comparer les structures d’un pays à l’autre et de voir comment s’inspirer mutuellement pour s’améliorer. Une visite de la Régie des quartiers de Mons a permis à nos visiteurs d’observer « in situ » le fonctionnement traditionnel des régies wallonnes. Les acteurs français ont souligné la pertinence de l’accompagnement des stagiaires belges dans deux de ses aspects : le fait qu’il se déroule dans l’environnement social et culturel (quartier) du bénéficiaire et ensuite qu’il s’effectue par un binôme médiateur social -ouvrier compagnon en continuelle concertation. La diversité wallonne des activités de terrain a également été remarquée et qualifiée d’essentielle dans l’implication citoyenne de nos stagiaires par nos amis français.

Du coté belge, on relève l’intérêt dans le système français de procurer aux personnes en insertion un « contrat de travail » (avec ses obligations), lequel apparaîtra dans leur curriculum vitae comme une expérience professionnelle et pas en tant que formation, comme c’est le cas en Wallonie.

Les participants des deux nationalités, dont la présence était motivée par cette finalité d’échanges, se sont exprimés en faveur de la création d‘un réseau européen dynamique incluant tous les pays. Une régie française qui est en relation avec un partenaire allemand offre l’exemple vivant de la possibilité de relations entre pays de différentes langues. L’idée d’une étude comparative des différents fonctionnements européens et leurs résultats en termes d’insertion et de redynamisation des personnes a été approuvée à l‘unanimité. La réflexion sur ce sujet alimentera la seconde rencontre prévue en France (Lille) au printemps prochain. Construire ensemble des projets et les concrétiser sur le terrain de chacun, confronter les expériences mutuelles pour finalement évaluer sa propre action et rebondir pour la faire évoluer, tel est ce qui, de toute évidence, a transcendé les esprits ce week end-là en Thudinie.

Rencontre d’Acteurs Européens des Régies de Quartier à la Maison de Ninon, notre gîte collectif de la Forestaille
Avec le soutien du Fonds Social Européen, l’UE et les Autorités publiques investissent dans votre avenir




Avec le soutien de la Wallonie

Mentions légales    -    Vie privée